Et vous, quel est votre alignement de planètes ?

Alignement de planètes

 

Dans ma vie personnelle, dans mes choix de consommation, dans mon histoire, je suis portée par des convictions très fortes.

Je mange, me lave et entretiens ma maison en biologique depuis toujours, j’achète en vrac. En 2016, j’ai mené une action citoyenne dans ma ville qui a poussé la mairie à augmenter le taux de nourriture biologique dans les cantines, je ne prends presque jamais l’avion, je m’interroge avant chaque acte d’achat.

Parce que c’est meilleur pour ma santé ? Oui, bien sûr.

Et meilleur pour la planète ? Évidemment, aussi.

Mais surtout parce que derrière chaque acte de consommation se cache un choix de société et un rapport au temps, à la vie, au bonheur.

Eh oui, à tout ça.

Parce qu’en respectant les objets et ceux qui les produisent, on acquiert un autre rapport aux choses, on quitte les sentiments de frustrations pour construire.

Et on change le monde.

Pour faire ma part, je change le monde en mettant en avant le travail des autres.

Pour faire ma part, je raconte les histoires de ceux qui se battent pour un entrepreneuriat et des projets respectueux des individus et de la planète.

Raconter l’histoire de celui qui se bat pour réimplanter la production de cornichons en France, l’histoire de celui qui a sauvé la vache nantaise, ou encore de ceux qui ont repris et développé le savoir-faire de la tradition coutelière à Thiers. Faire leurs portraits, parler de ceux qui vivent leur métier comme un artisanat, travaillent de leurs mains, redonnent de la valeur à tout ce que l’on consomme.

Inscrire ces histoires, les partager et inviter chacun à s’interroger sur son rapport au temps et à la consommation.

Faire que ma passion pour les gens et leur histoire rencontre celle de l’écriture.